17 Janvier 2018

Votre affinité chinoise

Votre astrologie votre.compatibilite.chinoise

Tous mes voeux de bonheur ! Et je dis cela le plus sincèrement du monde, car le Rat ne peut trouver de meilleur partenaire que le Dragon, et le Dragon ne peut espérer être plus heureux avec un autre natif qu'avec le Rat.

L'homme Dragon communiquera à la femme Rat toujours inquiète sa force, son assurance, son équilibre, il lui servira d'étoile Polaire pour la guider à travers la vie. La femme Rat, de son côté, ne manquera pas de montrer sa dépendance et d'admirer la stabilité du Dragon. Or c'est cette admiration et cette dépendance qui sont indispensables au Dragon comme l'air qu'il respire. Les partenaires formeront ainsi une entité monolithique capable de résister contre vents et marées. Il leur importera cependant de toujours garder une certaine illusion et une certaine subjectivité, car en réalité ni l'assurance du Dragon ni l'admiration du Rat ne sont pleinement justifiées. Ils auront intérêt à savoir que "l'illusion est le levain du pain de l'amour"(Van Minh).

"Tout royaume divisé contre lui-même court à sa perte" (Évangile). L'éclatement du couple Buffle/Dragon serait difficile à éviter en raison de la lutte pour la suprématie qu'ils se livrent en permanence. Le conflit d'autorité ne se terminera que par la soumission de l'un à l'autre - situation qui n'est guère favorable à la bonne entente, car c'est celle du maître et de l'esclave, du bourreau et de la victime - ou par la rupture plus ou moins douloureuse. On constate, sans aucune arrière-pensée de misogynie, que les problèmes sont moindres si la femme est un Buffle, c'est-à-dire si elle est plus effacée par rapport à l'homme. Le premier et le plus important conseil qu'on puisse donner aux natifs est d'avoir chacun une profession différente afin d'éviter d'autres risques de rivalité.

Si l'homme est un Dragon et la femme un Buffle, un compromis serait plus facilement réalisable et les chances d'entente meilleures. La femme pourrait décider de se soumettre au Dragon, ce qui est assez souvent le cas. Mais la solution intermédiaire est courante : le Buffle commandera au foyer et le Dragon brillera de tous ses feux en société, chacun aura son fief bien déterminé où il sera le maître incontesté.

Nous assistons ici à la rencontre de deux natures énergiques, passionnées, enthousiastes. Il y aura beaucoup plus de chances de compréhension mutuelle que de risques de mésentente. Le Tigre a de l'admiration pour le Dragon, et celui-ci peut faire preuve de beaucoup de bon sens et guider le couple sur le chemin de la bonne entente.

Extrêmement fougueux et réalistes tous les deux, ils pourraient commettre l'erreur de s'aimer de façon prosaïque. Ce serait une erreur fatale puisque l'amour, comme le hibou, craint la lumière. Bussy-Rabutin donnait un bon conseil à ce sujet :

Aimez, mais d'un amour couvert

Qui ne soit jamais sans mystère.

Ce n'est pas l'amour qui vous perd,

C'est la manière de le faire.

Si l'homme est un Dragon et la femme un Tigre, les perspectives seront encore meilleures. Des risques de tension seront naturellement inévitables, mais quelques concessions mutuelles venant à propos pourront les écarter facilement. La femme Tigre respectera le Dragon dont elle admirera le bon sens, la lucidité et la prudence. C'est ainsi qu'elle arrivera à éviter certains excès. Ce sera un couple très jeune d'esprit et très sympathique.

En tenant compte des différences de caractère entre le Chat et le Dragon, on n'accorde en général à leurs relations amoureuses qu'une chance moyenne. La réussite ou l'échec de leur union dépendra étroitement de la capacité de l'un d'eux de se soumettre à l'autre. Un rapport d'égalité ne sera pas favorable à leur entente.

La combinaison homme Dragon/femme Chat peut facilement réaliser le bonheur, car la femme Chat est naturellement toute disposée à servir les intérêts et l'ambition de l'homme Dragon. Celui-ci trouvera chez sa compagne non seulement d'extraordinaires qualités mondaines comme le charme, le tact, l'élégance et la diplomatie, mais encore la disposition de rester dans l'ombre et de tout mettre en oeuvre pour placer son amant (ou son mari) sous les feux de la rampe. S'il est écrivain, par exemple, elle sera sa secrétaire attentive et dévouée, illustrera ses publications tout en gardant l'anonymat, et n'épargnera aucun effort pour faire l'éloge des talents du Dragon. Elle ne pensera qu'à la gloire de l'autre et jamais à la sienne propre. L'homme Dragon ne sera certainement pas insensible aux beaux gestes du Chat.

Il faudrait que deux Dragons aient un profond goût du risque ou soient des masochistes ou des idéalistes invétérés pour penser à tenter une union. Quelles que soient l'intensité ou la sincérité de leur passion, ils ne pourront éviter cris, colères, récriminations et déchirements, car leur caractère les poussera presque inéluctablement à être perpétuellement en concurrence. Deux étoiles filantes qui se heurtent de plein fouet ne manqueraient certainement pas de produire des étincelles brûlantes.

Au conflit de deux natures orgueilleuses et pratiquement irréductibles viendra se greffer la vieille et désastreuse guerre des sexes. Le Dragon au masculin essaiera de prouver qu'il est meilleur que sa compagne en vertu du sexe auquel il appartient, tandis que la femme n'épargnera aucun effort pour prouver que l'autre a tort de croire à la supériorité de la barbe, et qu'elle-même le surpasse à maints égards.

C'est ici que ce moi de La Rochefoucauld peut trouver sa meilleure confirmation : "Si on juge de l'amour par la plupart de ses effets, il ressemble plus à la haine qu'à l'amitié." Aucun astrologue n'aurait assez de toupet pour conseiller ou même approuver une union de deux Dragons.

Comme on peut le deviner sans faire un effort d'imagination, la rivalité entre les Dragons amoureux ne fera qu'empoisonner leur vie commune et rendra impossible la compréhension mutuelle. On peut toujours essayer de leur donner quelques conseils, mais on ne doit pas trop espérer se faire écouter.

Les Dragons qui s'aiment doivent bien se dire que leur rivalité est parfaitement stérile et dangereuse. Au lieu de chercher à rabaisser l'autre, pourquoi ne pas chercher à le complimenter sur ses réelles qualités et ses non moins réels mérites ? Le fair-play est indispensable non seulement en sport mais encore et surtout en amour. D'ailleurs, le véritable amour doit être une coopération et non une compétition.

Afin de réduire les risques de rivalité, les Dragons amoureux auront intérêt à poursuivre chacun une profession nettement différente de celle de l'autre. L'un peut être banquier et l'autre journaliste, l'un commerçant et l'autre employé de bureau. Il en sera de même de leurs loisirs et de leurs hobbies. Ils ne risqueront certainement pas d'entrer en conflit si l'un fait de la peinture ou de la photographie et l'autre écrit des poèmes.

Quant à la bombe de la compétition sexuelle, ils devront chercher à la désamorcer par tous les moyens possibles. Qu'ils se rappellent constamment ce mot judicieux de Marguerite de Navarre : "La vérité parle aussi bien contre les femmes que contre les hommes."

Un Dragon et un Serpent peuvent toujours réussir leur union s'ils y mettent assez de bonne volonté. Aucun obstacle majeur ne se dresse a priori sur leur chemin. Ils ont naturellement de l'admiration et de l'appréciation l'un pour l'autre. Chacun trouve dans le caractère de son partenaire des éléments qui lui manquent. Ce couple réalise assez facilement la compréhension mutuelle, probablement parce que tous deux appartiennent à la même race ophidienne. Mais les chances de réussite ne seront pas les mêmes selon que la place occupée par le Dragon sera celle d'un homme ou d'une femme. Cette situation, bien entendu, pourra se modifier dans une certaine mesure suivant l'évolution des moeurs sociales et des rapports entre les sexes.

Les astrologues, jusqu'ici, donnent toujours un avis favorable à l'union entre un homme Dragon et une femme Serpent. Le contexte de la misogynie et des pratiques patriarcales de notre société y est certainement pour quelque chose -, néanmoins, il est tout aussi vrai que les bonnes chances de cette union découlent de la nature profonde de l'homme et de la femme, indépendamment des contingences sociales. L'homme Dragon sera heureux et fier du charme de sa compagne. Il sera l'objet de l'envie des autres hommes. Conscient de son privilège, il fera tout pour plaire à la femme Serpent, multipliera les concessions et même fermera volontiers les yeux sur les infidélités probables de celle-ci à condition, bien entendu, qu'elles restent discrètes et ne nuisent pas à son prestige.

La femme Serpent, de son côté, appréciera le beau geste du Dragon et se comportera avec bonne grâce comme un élément de la gloire de son partenaire. Sa fidélité est des plus incertaines, mais le Serpent saura préserver les apparences. Ce qui pourra souvent manquer à ce couple sera un amour profond, celui "qui meut le soleil et les autres étoiles" (Dante). Le risque d'incompréhension et de rupture est minime, il est vrai, mais "quand on n'aime pas trop, on n'aime pas assez" (Bussy-Rabutin).

Deux natures passionnées. Deux natures égoïstes. Certains astrologues voient dans l'union Dragon/Cheval suffisamment d'éléments constructifs pour l'approuver ou la conseiller. Il ne faudrait pas leur accorder foi sans réserve, car ils sont vraiment plus optimistes que réalistes. Certes, l'amour et le mariage entre les natifs ne sont pas nécessairement condamnés à l'échec, mais la réussite demandera énormément d'efforts d'adaptation et de tolérance. Pour trouver l'accord parfait, et l'homme et la femme auront constamment des concessions à se faire. Il sera dans leur intérêt de se rappeler cette réflexion d'Honoré d'Urfé : "Savez-vous bien ce qu'est aimer ? C'est mourir en soi pour revivre en autrui, c'est ne se point aimer que d'autant que l'on est agréable à la chose aimée, et bref c'est une volonté de se transformer, s'il se peut, entièrement en elle."

Si l'homme est un Dragon et la femme un Cheval, les risques de friction seront moindres mais resteront encore préoccupants. L'un et l'autre, pour mener ensemble une vie paisible ou du moins sans problèmes majeurs, doivent s'appliquer consciencieusement à pratiquer la règle d'or de l'amour - la tolérance.

Une fois de plus, on trouve le cas où les chances de bonheur des natifs de deux signes différents divergent fondamentalement d'une combinaison à l'autre. Si un homme Dragon et une femme Bouc ont a priori la bénédiction des dieux, l'échec sera le lot normal de l'union entre un homme Bouc et une femme Dragon. Certes, cet écart pourra se réduire grâce à la libéralisation des moeurs et à la bonne volonté des partenaires, mais seulement dans une certaine mesure. Il ne faut pas se faire d'illusion sur la possibilité de supprimer cet écueil.

Envisageons la première structure. L'homme Dragon sera fier d'avoir à son bras une compagne si charmante, si touchante qu'est la femme Bouc. Il aimera la protéger pour faire montre de sa magnanimité et de sa noblesse chevaleresque. Dès lors qu'une personne accepte cette protection, le Dragon n'épargnera aucun effort pour la rendre heureuse à tous points de vue. Il pourrait même aller jusqu'à risquer sa vie pour elle.

On peut bien imaginer que cette situation ne déplaira nullement à la femme Bouc, elle qui veut toujours qu'on s'occupe d'elle et surtout qu'on prenne en charge sa vie matérielle. Une fois que son compte en banque est bien approvisionné, sa garde-robe bien garnie, ses petites folies et ses petits caprices bien tolérés, elle peut être tout ce qu'un homme peut souhaiter d'une compagne - douce, docile, attentionnée et infiniment sensuelle. Sa fidélité restera toujours incertaine, mais elle accordera la priorité à son bienfaiteur. Ce couple connaîtra le bonheur - un bonheur qui ne sera pas parfait, certes, mais rien n'est parfait en ce monde.

L'union Dragon/Singe compte parmi celles qui ont le plus de chances de réussite. L'un apporte la générosité et la magnanimité, l'autre l'habileté et le sens de l'humour. Les scènes de ménage ne seront pas absentes, bien entendu, mais les amoureux sauront éviter la surenchère et se garder de commettre l'irréparable. Il y aura toujours, au sein de ce couple, un solide sens de la mesure, chacun des partenaires exerçant sur l'autre une influence modératrice.

La femme Singe, dont la fidélité n'est pas à toute épreuve, sera néanmoins une excellente compagne pour l'homme Dragon. Elle saura mieux que personne le seconder, le conseiller, l'encourager et, par-dessus tout, le renforcer dans son estime. Elle aura l'habileté de toujours s'effacer devant lui. La réussite et la gloire, c'est souvent à elle que son partenaire les devra en grande partie, mais elle veillera à ce qu'il ne se doute de rien. Elle saura aussi garder l'amour du Dragon en suivant ce conseil de La Rochefoucauld : "N'aimer guère en amour est un moyen assuré pour être aimé." Et comment se comportera l'homme Dragon ? Il sera tout heureux de lier sa vie à celle de la femme Singe, trouvant en elle une aide précieuse et une compagne pleine de charme. Il fera tout pour lui assurer une vie douillette et sans soucis. Son contentement sera tel qu'il ne pensera probablement jamais à la tromper malgré le charme qu'il exerce sur les autres femmes.

En amour, le Dragon et le Coq s'entendent généralement bien. Mais pour entretenir cette entente, le premier doit connaître le succès et la gloire qui rejailliront sur le second - condition le plus souvent remplie. Quoi qu'il en soit, ils n'atteindront probablement jamais la parfaite communauté de coeurs et d'esprits ; mais on sait que "la perfection n'est pas indispensable au bonheur" (Van Minh). Ce sera souvent un couple sans histoire, celui dont on ne parle pas mais que n'envient pas non plus les autres. Les natifs manqueront toujours d'un certain romantisme. En ménage, ils tendront à confirmer cette observation de La Rochefoucauld : "Il y a de bons mariages, mais il n'y en a point de délicieux."

La meilleure combinaison est certainement un homme Dragon et une femme Coq. Nous retrouvons ici les rapports classiques entre les sexes. Aucun conflit majeur ne sera à craindre, et le couple ne sera pas en butte aux préjugés sociaux. La tempête du féminisme ne menacera pas la vie de cette union. Les amoureux trouveront normal que le Dragon commande et que le Coq obéisse. Mais le premier, bon et magnanime par nature, ne profitera pas de cette situation pour opprimer sa compagne. Au contraire, il la protégera, veillera à ce qu'elle ne manque de rien et partagera sa gloire avec elle. Quant à la femme Coq, elle se sentira heureuse à l'ombre de son Dragon qu'elle aura souvent tendance à idéaliser. Son attitude n'est peut-être pas très rationnelle mais lui procurera le bonheur.

"Le mariage est une greffe ; cela prend bien ou mal ", disait Victor Hugo. Mais l'on peut être certain que l'amour et le mariage entre le Dragon et le Chien présentent presque infailliblement un phénomène de rejet : les natifs ne sont pas du tout faits pour s'entendre. Aucun astrologue, à ma connaissance, n'a jamais osé conseiller une telle union, sachant qu'elle comporte de trop grands risques. Bien sûr, on peut de temps en temps rencontrer un couple Dragon/Chien apparemment heureux, mais c'est là une exception qui confirme la règle - exception qui a sans doute dû se payer très cher. Dans l'écrasante majorité des cas, les natifs de ces deux signes font le malheur l'un de l'autre, corroborant ainsi cette affirmation de Properce : "Il n'est point de haines implacables, sauf en amour."

Le pire serait à craindre si l'homme est un Dragon et la femme un Chien. Étant donné son caractère flamboyant et son insouciance souvent poussée jusqu'à l'imprévoyance, le premier ne sera jamais innocent, mais il sera tout de même le plus à plaindre. La femme Chien, de nature inquiète et pessimiste, et devenue particulièrement méchante par son union avec le Dragon, le harcèlera et l'assommera sans cesse de ses flots de paroles amères et cinglantes.

Le sort d'un homme tel que ce Dragon doit être bien douloureux, car la Bible le déplore à plusieurs reprises. "Mieux vaut habiter à l'angle d'un toit que faire maison commune avec une femme acariâtre" ; "mieux vaut habiter en un pays désert qu'avec une femme acariâtre et chagrine" ; "j'aimerais mieux habiter avec un lion ou un dragon qu'habiter avec une femme méchante" ; "coeur abattu, visage triste, blessure secrète : voilà l'oeuvre d'une femme méchante" ; "une femme méchante, c'est un joug à boeufs mal attaché ; prétendre la maîtriser, c'est saisir un scorpion". Voilà seulement quelques-unes des citations tirées du Livre des Proverbes et du Livre de L'Ecclésiastique. Notre pauvre Dragon reconnaîtra, plus que tout autre homme, qu' "une femme silencieuse est un don du Seigneur" (Bible). Ensemble, Chien et Dragon seront tous deux malheureux, et leur mal sera presque sans remède.

Les avis des astrologues sont partagées sur le chapitre de l'amour et du mariage entre le Dragon et le Cochon. Les uns y trouvent suffisamment de différences de caractère pour conseiller la prudence, d'autres fondent leur optimisme sur la bonté naturelle du Dragon et surtout du Cochon. Quoi qu'il en soit, la réussite de l'union Dragon/Cochon, semble-t-il, est chose assez facilement réalisable.

Que recherche un homme Dragon dans la vie ? Des compliments, encore des compliments, toujours des compliments. Il ne les mérite pas toujours, malgré ses brillantes qualités ; mais la femme Cochon, pleine de bonté et de gentillesse, n'y fera pas attention. Elle mettra tout en oeuvre pour renforcer son compagnon dans son estime, lui faisant croire qu'il est le plus merveilleux des hommes. Elle suit ici - plutôt inconsciemment d'ailleurs - l'une des règles fondamentales de l'art d'aimer, celle de prodiguer des compliments sous toutes les formes.

Il n'est pas nécessaire que de tels compliments soient justifiés par la réalité, mais uniquement par la volonté d'aimer - car "l'amour vit principalement de l'illusion", comme disait Van Minh. Le Dragon ne restera pas insensible aux marques d'affection que lui témoignera sa compagne. Il essaiera par tous les moyens de la rendre heureuse.

Une question, un doute, une séparation difficile ?     08 92 02 02 35   0,60€ / minute depuis la France.
tarot gratuit

tarot gratuit

Suivez-nous !


Hugo

 Hugo, Médium Tarologue

 04 92 98 68 18