19 Janvier 2018

Votre affinité chinoise

Votre astrologie votre.compatibilite.chinoise

Les relations d'amour entre un Rat et un Serpent sont sujettes à des hauts et des bas, compte tenu des différences caractérisées des partenaires. Le premier paraît, aux yeux du second, superficiel et entaché de bassesses. Le Rat, à son tour, considère le Serpent comme paresseux et utopiste. Mais ils ne manqueront pas de raisons de s'apprécier l'un l'autre.

Si l'homme est un Serpent et la femme un Rat, les risques de mésentente seront plus nombreux que dans la combinaison inverse. L'ennui sera le plus grand danger pour leur union. On leur conseillera d'avoir chacun une activité professionnelle différente, de pratiquer des sports différents et de s'adonner à des passe-temps différents. Ce sont toutes ces différences qui maintiendront leur intérêt mutuel et qui préviendront toute rivalité nocive. Ils auront aussi intérêt à passer des vacances l'un sans l'autre : l'absence a le pouvoir de raviver les passions un peu endormies.

"Ayez les yeux bien ouverts avant de vous marier, et mi-clos quand vous serez mariés." Ce conseil de Benjamin Franklin s'appliquerait particulièrement bien à un Buffle et un Serpent qui veulent s'unir en amour. Tout se passera à merveille si l'un sait fermer les yeux sur la plupart des agissements de l'autre. Ici, plus qu'ailleurs, "le pardon est divin" (Pope).

Un homme Serpent et une femme Buffle peuvent connaître le bonheur ensemble à condition que l'un soit aveugle et l'autre sourd - au sens figuré, bien entendu. Le Serpent voudra bien laisser sa compagne porter la culotte et faire la loi au foyer comme elle le souhaite, puisque lui-même manque souvent de prise sur le réel. Il se pliera avec bonne volonté aux dures exigences du Buffle. La zone dangereuse concerne les manies du Buffle qui le rendent difficile à vivre.

Le Serpent devra apprendre à les supporter et à se conduire comme si elles n'existaient pas. La faille apparaîtra dès qu'il commencera à en tenir rigueur. La femme, de son côté, devra s'entraîner à ignorer les infidélités presque inévitables du Serpent. Ce conseil est facile à donner mais extrêmement difficile à suivre, surtout pour le Buffle dont le sens de la propriété est puissant.

L'incompatibilité entre le Tigre et le Serpent est connue non seulement des astrologues mais encore de l'homme de la rue. En Extrême-Orient, tout le monde en est conscient. On ne sait plus combien de parents ont dû intervenir pour empêcher ou rompre les unions entre les natifs de ces deux signes. L'amour entre le Tigre et le Serpent comporte ce qu'il y a de plus hasardeux. Le risque d'incompréhension est énorme. Le Serpent représente la pensée contemplative, et le Tigre l'action téméraire : leur union ressemblerait à celle "du vent et des nuages" (expression vietnamienne).

La combinaison homme Serpent/femme Tigre connaîtra un très grand nombre d'obstacles, mais ils seront quand même légèrement moins graves que dans la combinaison inverse. La communication entre les amoureux sera extrêmement difficile, et les risques d'incompréhension nombreux et variés. Si la vie commune ne s'avère pas un enfer, elle sera du moins un purgatoire. On peut se demander si les partenaires auraient intérêt à rester ensemble et s'ils ne feraient pas mieux de se séparer le plus tôt possible. Les Anglais apportent une réponse catégorique à cette question : "On doit respecter le mariage tant qu'il n'est qu'un purgatoire, et le dissoudre s'il devient un enfer" (proverbe anglais).

Nous avons ici affaire à l'union de deux natures contemplatives mais qui ont chacune leur propre façon de réagir. C'est dire que leurs chances de réussite sont aussi nombreuses et aussi importantes que leurs risques. Les conditions objectives étant en équilibre, ce sont la perspicacité et la bonne volonté des partenaires qui feront pencher la balance vers le bon côté.

Si l'homme est un Serpent et la femme un Chat, la situation sera légèrement différente. Ils pourront s'entendre assez facilement, car la femme ne demandera qu'à pouvoir ronronner au coin du feu et l'homme sera assez astucieux pour commettre des infidélités en douce. Il importe que la femme sache poser des questions et se révolter de temps à autre au lieu de se contenter toujours du statu quo. Une certaine dose de jalousie serait même bénéfique ; "un peu de jalousie éveille un amour heureux qui s'endort" (Mme Deshoulières).

Un Dragon et un Serpent peuvent toujours réussir leur union s'ils y mettent assez de bonne volonté. Aucun obstacle majeur ne se dresse a priori sur leur chemin. Ils ont naturellement de l'admiration et de l'appréciation l'un pour l'autre. Chacun trouve dans le caractère de son partenaire des éléments qui lui manquent. Ce couple réalise assez facilement la compréhension mutuelle, probablement parce que tous deux appartiennent à la même race ophidienne. Mais les chances de réussite ne seront pas les mêmes selon que la place occupée par le Dragon sera celle d'un homme ou d'une femme. Cette situation, bien entendu, pourra se modifier dans une certaine mesure suivant l'évolution des moeurs sociales et des rapports entre les sexes.

La combinaison présente comporte des risques. L'homme Serpent sera assez fin et assez conciliant pour supporter les caprices de la femme Dragon. Mais celle-ci, orgueilleuse, voudra toujours se comporter en maîtresse, non en amante (ou épouse). Et quelle maîtresse ! Elle exigera que le Serpent ne pense qu'à elle, qu'il passe tout son temps à la courtiser, à la flatter, à satisfaire ses extravagances. Et si l'homme, écoeuré, refuse de jouer le jeu, elle sera capable de lui faire des scènes terrifiantes et de le tromper de façon spectaculaire - car il ne faut pas oublier que tout Dragon a le goût du théâtral. C'est certainement en ayant vu de pareils cas que Byron devait soupirer :

J'ai vu ceux (les orages) de la femme et j'ai vu ceux des flots,

Et j'ai plaint les maris plus que les matelots.

L'amour et le mariage entre Serpents ont sans doute inspiré des générations de romanciers et de metteurs en scène, tant ils sont riches en complications inextricables et rebondissements surprenants. Ils peuvent donner lieu à des tourments atroces, mais jamais à l'ennui. Deux Serpents qui s'aiment ont toujours la conviction de vivre intensément.

On pourrait dire, avec peut-être un peu d'exagération, que le sens de la fidélité fait défaut au Serpent. Être volage est pour le natif ce qu'il y a de plus naturel au monde. Marivaux faisait sans doute allusion à un Serpent lorsqu'il disait : "En fait d'amour, tout engagé qu'on est déjà, la vanité de plaire ailleurs vous rend l'âme si infidèle, et vous donne en pareille occasion de si lâches complaisances !"

Rien n'est plus ennuyeux pour un Serpent qu'un amour sans histoire et un mariage conforme aux traditions dites bourgeoises. Les Serpents amoureux se livreront donc fatalement à des aventures sans issue. Flirts, adultères, déchirements, scènes de ménage, cris et larmes seront plus vraisemblablement leur pain quotidien. Leur vie commune sera à la fois un délice et une agonie. Ils s'aimeront passionnément, et en même temps chercheront perpétuellement à faire souffrir l'autre. Cette remarque d'Euripide trouvera ici sa plus brillante confirmation : "L'amour est la chose la plus douce et la plus amère."

Les astrologues ne savent pas s'ils doivent conseiller ou déconseiller l'union entre deux Serpents. Compte tenu des drames qu'elle comporte presque inévitablement, cette union semblerait indésirable aux yeux des non-Serpents. Mais les Serpents eux-mêmes, sans être masochistes, la recherchent activement, y trouvant le piquant qui plaît à leur âme. Que pensez-vous du couple de Serpents John Fitzgerald et Jacqueline Kennedy ?

Cahin-caha ! L'entente parfaite est chose difficile à réaliser entre le Serpent et le Cheval. Il existe dans cette combinaison de nombreux points de friction. Pourtant, avec une forte dose de bonne volonté, les natifs pourront éviter la guerre chaude aussi bien que la guerre froide. Pour se donner des chances suffisantes, le Cheval devra se montrer moins exigeant sur le chapitre de la fidélité, et le Serpent devra ménager l'amour-propre de son partenaire. En d'autres termes, la tolérance devra être la règle d'or de leur conduite.

Les perspectives de la combinaison présente ne sont pas très bonnes. La femme Cheval restera fidèle tout en souffrant d'un pénible sentiment d'insatisfaction. Quant à l'homme Serpent, il n'hésitera pas à se servir de son charme pour collectionner les coeurs. Mais il ne sera jamais en faveur de la rupture ou du divorce. Chaque fois que la femme Cheval, excédée et découragée, cherchera à se libérer, le Serpent aura recours à de multiples concessions et fera des promesses alléchantes qu'il n'aura aucunement l'intention de tenir. Il faudra à la femme beaucoup d'énergie et de détermination pour se décider à rompre et à fuir l'enfer.

Le Serpent et le Bouc ne sont manifestement pas faits pour vivre ensemble. Il ne s'agit pas ici d'un antagonisme fondamental susceptible de causer des drames sensationnels, mais d'une sorte de complicité dans la recherche des complications inextricables qui, à un certain stade, pourra occasionner l'enlisement du couple. Tous deux n'ont pas le sens de la fidélité et pourtant peuvent se montrer plus possessifs que quiconque, d'où des scènes de bouderies sans fin. Ajoutez à cela l'irresponsabilité chronique du Bouc et le détachement, voire l'indifférence, du Serpent.

Un homme Serpent et une femme Bouc ne pourront même pas connaître l'ombre du bonheur s'ils ne font pas un effort exceptionnel pour vaincre leurs tendances volages. Leurs relations courront constamment le risque d'embrouillement. L'aisance matérielle leur sera un grand facteur stabilisateur, surtout si cette aisance est assurée par le Serpent. On conseillera donc à la femme Bouc de n'aimer un homme Serpent que s'il est riche, et à l'homme Serpent de ne pas aimer une femme Bouc avant de s'assurer une résidence secondaire et un compte en banque bien fourni. Ce couple ne pourra jamais se contenter d'une chaumière et de deux coeurs.

Il faudrait à un astrologue un optimisme démesuré pour approuver ou conseiller l'union Serpent/Singe, car rien n'est moins certain qu'une telle union. Seule la volonté poussée au plus haut degré peut sauver du désastre cette combinaison, et encore n'est-elle pas toujours une condition suffisante. Les natifs pourraient à la rigueur entretenir des liens d'amitié sans chaleur et sans éclat, mais ne devraient pas songer à l'amour ni au mariage, car voici ce qui les attend : "Les amours meurent par le dégoût, et l'oubli les enterre" (La Bruyère).

Avec la combinaison présente, toutes les craintes seront permises. Ni la femme Singe ni l'homme Serpent ne seront capables de faire un réel effort de compréhension. Ils ne dérangeront pas leurs voisins par des disputes et scènes de ménage, bien sûr, mais il y a gros à parier qu'ils se renfermeront dans un mutisme insupportable, chacun se conduisant comme si l'autre n'existait pas. Pour débloquer quelque peu la situation, il sera absolument nécessaire que tous deux fassent un effort de communication. Tchouang-Tseu disait : "Le meilleur usage qu'on puisse faire de la parole est de se taire." Mais c'est exactement le contraire qui est vrai dans ce cas précis. Le dialogue sera indispensable pour éviter à ce couple un douloureux naufrage.

Parmi les unions les plus souhaitables se trouve celle entre un Serpent et un Coq, non que chacun d'eux découvre dans l'autre la réplique de lui-même - loin de là - , mais parce qu'ils se complètent fort heureusement. Le Serpent apporte au Coq sagesse et réflexion, et le second aide le premier à sortir de son introspection souvent morbide. Il existe au sein de ce couple une attraction mutuelle toute naturelle, ce qui lui assure déjà un bon départ.

La combinaison présente est heureuse . Malgré la légèreté de la femme Coq, le couple jouira d'une paix profonde. La sagesse et le calme du Serpent créeront, avec le concours du Coq, une ambiance feutrée favorable à l'intimité et au dialogue. Si les amoureux se disputent, ce sera certainement une exception et non une règle générale. Bien des gens les envieront. On dira volontiers que ce sont des philosophes, ce qui n'est peut-être pas exagéré.

N'est-il pas curieux que le Serpent, malgré sa réputation de sagesse, ne s'entende pas bien avec autant de gens que les natifs des autres signes ? On pourrait expliquer ce phénomène en disant que le Serpent sait faire preuve de sagesse en toutes choses mais pas en amour. Cela paraît vrai en grande partie. Il n'est pourtant pas moins vrai que sa sagesse même exerce une influence inhibitrice sur les autres. Rêveur et aimant parler par sentences, il donne à ses interlocuteurs l'impression qu'il les juge, les mettant ainsi sur leur garde. On comprend alors pourquoi il s'entend difficilement avec le Chien qui, comme nous le verrons, supporte très mal d'être critiqué ou jugé.

Dans la combinaison présente, les amoureux trouveront l'entente plus facile à réaliser. On voit nettement ici l'influence de notre société patriarcale. En face de l'homme Serpent, la femme Chien se comportera souvent comme un agneau : elle sera avare de critiques et d'une docilité exemplaire. Certes, un sentiment de révolte l'envahira de temps à autre, mais l'environnement social et même la religion l'aideront à se surpasser. Le Serpent, de son côté, se comportera en seigneur et maître. C'est lui qui commandera et décidera de toute chose. Et il sera rare qu'il ne cherche des satisfactions extra-conjugales avec impunité. Pour ceux qui ne le connaissent pas, ce couple aura l'air heureux. Mais est-ce donc vraiment le bonheur ?

Il a été dit précédemment que le Serpent exerce, sans le vouloir et souvent sans le savoir, une influence inhibitrice sur la plupart des gens avec lesquels il entre en contact. Cette influence se révèle particulièrement forte et néfaste pour le Cochon dont la sensibilité et l'innocence le rendent sans défense. Les astrologues, pour cette raison, sont unanimes pour déconseiller l'amour et le mariage entre le Serpent et le Cochon. La vie commune que mèneraient les natifs ne saurait être qu'un enfer, et l'un pourrait en vouloir à l'autre jusqu'à la mort. Les risques étant si grands, il serait insensé de se lancer dans cette union, même si au départ on a la meilleure volonté du monde.

Avec un homme Serpent, une femme Cochon se sentira écrasée, perdra toute confiance en elle-même et toute joie de vivre. Le Serpent ne sera pas heureux non plus. Cette déplorable situation ne sera pas uniquement imputable au Serpent qu'il serait injuste d'accuser de méchanceté ou de mauvaise foi. Elle sera plutôt le résultat, logique et inéluctable, d'une convergence de diverses circonstances douloureuses. Il y aura d'abord le fait que "souvent en amour, si ce n'est pas l'un, c'est l'autre qui se constitue tyran" (Van Minh) ; il y aura aussi la personnalité inquiétante du Serpent et la malléabilité du Cochon. Le mal sera presque sans remède. Le Serpent régnera en seigneur sans en tirer de réelle satisfaction, et le Cochon végétera dans l'ombre de son amant. Il y aura peu d'espoir de dialogue et d'intimité.

Une question, un doute, une séparation difficile ?     08 92 02 02 35   0,60€ / minute depuis la France.
tarot gratuit

tarot gratuit

Suivez-nous !


Milla

 Milla, Médium Tarologue

 04 92 98 68 18